On adopte Mattermost

Notre plateforme Mattermost est opérationnelle ! Vous allez nous dire… « Encore un outil de communication ! On en a déjà plein entre WhatsApp, Telegram, Facebook, Signal et compagnie… » Notre communauté WhatsApp reste opérationnelle, mais nous y ajoutons ce nouvel outil pour les raisons qui sont expliqués dans cet article.

L’application « Mattermost » peut s’installer sur n’importe quel ordinateur ou smartphone.

Mattermost : un choix longuement réfléchi

Voilà une bonne année que j’étudie la question en testant de nombreux outils. Le choix s’est porté sur cette solution pour les raisons suivantes :

  • Elle est entièrement auto-hébergeable. De ce fait, les données ne transitent jamais chez des tiers susceptibles de les exploiter ou de les vendre (à la publicité, aux assurances, etc.).
  • Mattermost Team Edition est 100% open-source. Les sources ouvertes permettent à des centaines de personnes d’améliorer la solution et de s’assurer qu’elle ne comporte aucune backdoor.
  • Mattermost est stable et efficace.
  • Son interface similaire à Slack est idéale pour collaborer.
  • On peut déporter le serveur Mattermost en mer et l’utiliser sans problème en flottille, dans un réseau local, sans avoir besoin d’internet. Très utile pour échanger informations et fichiers météo. (A ce sujet, j’étudie une solution d’échange avec Lora ou Wifi AH qui permettrait de communiquer sur plusieurs km de distance.)
  • Mattermost n’est pas interconnecté par défaut, il est même fait pour que chaque installation soit indépendante. Donc aucun risque d’y être sollicité par des profils douteux en provenance d’un réseau global.
  • Comme pour la plupart des outils de communication, toutes les communications sont chiffrées.
  • Grâce à la sécurité qu’apporte la solution, nos enfants peuvent avoir un compte et discuter avec qui ils veulent.
  • Enfin, le système d’intégration de Mattermost permettra de développer un outil « livre de bord électronique » performant.

Pour toutes ces raisons, nous passons sur Mattermost et serions heureux de vous y retrouver. Oui, Mattermost est un nouvel outil à apprendre. Mais vous verrez en l’utilisant qu’il est très bien pensé et peut facilement être adopté par d’autres personnes que des développeurs (pour qui les fonctionnalités ont été pensées).

Pour commencer…

Voici quelques termes à connaître :

  • Un « serveur » est, comme son nom l’indique, un ordinateur sur lequel un serveur Mattermost est installé… on peut en avoir plusieurs sur une même application (ou client) Mattermost.
  • Une « équipe » ou « team » est un espace thématique qui regroupe tous les gens concernés par un sujet. Par exemple l’équipe « Famille » pour les membres d’une famille, « Arthur Expéditions » pour tous nos amis qui veulent suivre notre voyage, « Groupe de musique XXX », etc.
  • Un « canal » ou « channel » est un groupe de gens qui discutent dans un salon. Ils peuvent être privés (sur invitation) ou publiques (tout le monde peut y participer). Le « Centre-Ville » est le canal publique où il y a tous les membres de l’équipe.
  • On peut aussi discuter de personne à personne en toute confidentialité et répondre sous forme de « fil de discussion » (ou thread) pour que le contenu soit plus lisible.

« Matrix » plutôt que Mattermost ?

Au passage, la solution décentralisée « matrix » a faillie être l’élue. Mais elle a deux problèmes rédhibitoires :

  • la quasi-nécessité pour un nœud d’être lié aux autres nœuds (pour s’enregistrer par exemple, donc difficile à utiliser sans internet)
  • et surtout, l’absence de modération d’un réseau global qui de ce fait peut être exploité par des gens malhonnêtes.

Dommage, car il y a un sacré boulot derrière cette alternative.

L’installation technique

Petite parenthèse technique pour terminer : je me suis amusé, pour cette installation, à configurer une virtualisation imbriquée (ou « Nested Virtualization« ), comportant un « hyperviseur hôte » (la machine physique) qui contient un « hyperviseur invité » (une machine virtuelle) qui gère elle-même un « invité imbriqué » (une seconde machine virtuelle). De ce fait, je gère sur un VPS une machine virtuelle que je peux sauvegarder comme je veux et migrer sur un autre hébergement sans avoir à recommencer tout mon travail d’installation. Ça fonctionne admirablement bien !

Un client Mattermost dans un terminal pour les puristes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut